Toponimi di Corsica: differenze trà e virsioni

 
[[Image:Casalta.jpg |right|200px]]
 
ACQUA MERLA
* Nepitaghju
* Pieve
* Santa Maria
* Finosa
* Ernella
* Purettone
* Ficaghjola
* Granetula
* Lungaghjola
* Penta Ceca
* Pentalisei
* Vecchju
* Silivelle
* Pighignuli
 
A1 : ruisseau, fontaine, eaux attirant les merles. Un endroit propice à la chasse aux merles.
 
 
AFFACATOGHJU
 
D1 : là d’où on voyait qui arrivait au village, là où l’on arrivait au village, situé au fond du village, on devait y trouver autrefois une tour surveillant la vallée, peut être la « Casa Alta ». Pour Jean Chiorboli[1] : « belvédère, observatoire, mirador ».
 
 
AGHJA A MEZZU PUGHJALE
 
B3 : aghja au milieu d’un versant, coteau.
 
 
AGHJA A U PINU
 
B3 : aghja sous les pins.
 
 
AGHJA A U GALLU
 
C2: aghja du coq.
 
 
AGHJA VECCHJA
 
A1: vieille aghja, désaffectée.
 
 
AGHJA STICAGHJA (AJASTICAJA)
 
D1, aghja close par une barrière (stancaghju).
 
 
AGHJOLA
 
D1 : petite aghja. Limitrophe de Silvarecciu où l’on a « Ajola ».
 
 
AMANDULU
 
C3 : amandiers.
 
 
BRANCHE
 
A1 : Peut être tout simplement branches, branchages.
 
 
CALCINAGHJU
 
A2: carrière de pierres à chaux, fours à chaux.
 
 
CANALE
 
C2 : vallée, vallon étroit. Mais aussi, canalisations artificielles. Santa Maria est un site romain selon Geneviève Moracchini Mazel, des canalisations amenant de l’eau ont peut être existé.
 
 
CANTARELLA
 
C2 : Peut être un lieu de pousse des chanterelles où encore parcelles appartenant à Cantarella.
 
 
CARPINETU
 
B1 : Charmeraie.
 
 
CASACCIE
 
C2 : Ruines.
 
 
CASALI VIOTI
 
A2 : Habitations abandonnées. Le ruisseau qui y coule porte le même nom.
 
 
CASALTA
 
D1 : Tour de gué au dessus de(s) l’ancien(s) village(s) (Costa ai Fiori ou Timizolellu ?), elle est située à l’Affacatoghju.
 
 
CASTAGNI SECCHI
 
B3 : châtaigniers morts.
 
 
CATOLICA (CAPOLICA)
 
B2, terme étonnant, n’a peut être rien à voir avec la religion.
 
 
CHJASSI, CHJASSU
 
D1 : chemins, sentiers, passage encaissé naturellement ou entre deux clôtures par murs ou palissades (CECCALDI).
 
 
CHJOSE, CHJOSI
 
C1, enclos.
 
 
CHJOSONE
 
A2: grand enclos.
 
 
CINARE
 
A2 : (Cendres), lieu parcouru par les flammes, où l'on fabriquait du charbon.
 
 
CIOCCOLELLA
 
C2 : là où niche le hiboux.
 
CORNU
 
A2 : corne, bosse, particularité topographique probablement, à Silvarecciu on a Corno sur des terrains limitrophes.
 
CORTANILE
 
C3, enclos à brebis.
 
 
CORTANILE A L’UMBRIA
 
D1, enclos à brebis sur l’ubac, versant nord.
 
 
CORTANILE A SULANA
 
D1, enclos à b rebis sur l’adret, exposé au sud.
 
 
CORTE
 
C1, cour, tribunal, lieu fortifié, proche d’une des fortifications situées sur la commune de Pianu.
 
 
COSTA AI FIORI
 
C2 : côteau fleurit.
 
 
COSTARELLA, COSTARELLI
 
C2 : pente légère. Fontaine à Pianu.
 
 
CROCE
 
C2 : croix (de mission?), Noter que ces croix sont situées à des " carrefours " et on ne sait parfois si le toponyme est antérieur ou postérieur à l’érection de la croix.
 
 
CUGNOLU
 
D1 : coin.
 
 
CUGNONELLU (IGN COGNOLELLO)
 
A2 : petit coin. On a une fontaine et un ruisseau.
 
 
DICEPPATI, DICEPPI
 
C3 : lieu dessouché.
 
 
ERBAGHJOLU
 
D1 : herbage, ou encore lieu où se trouve l’erba tabaccu.
 
 
ERNELLA
 
A1 : Dans le Campuloru on rapporte Ernaghju, Ermaio : stèle, colonne à la gloire d’Hèrmes. D'Erne ou Ernese personne peut recommandable, ruche...
 
 
FENOSA (IGN FENOSA)
 
A2 : fenaie.
 
 
FERRERA
 
A3 : ancienne forge de Casalta, mine de fer.
 
 
FICAGHJOLA (IGN FICAJOLE)
 
A3 : figuiers.
 
 
FIGARELLE
 
D1 : figuiers.
 
 
FIGHA BRUNA
 
C2 : figuiers noirs.
 
 
FIU (IGN FIO)
 
D1 : Hêtraie. A Silvarecciu on a Feo sur des terrains limitrophes.
 
 
FIUM’ALTU
 
C1 : près de la rivière.
 
 
FIUME NOSTRU
 
C3 : ruisseau propre à une communauté indeterminée.
 
 
FIUMINALE
 
B2 : vallée, versant d’une rivière. On a Fiuminale à Silvarecciu sur des terrains limitrophes.
 
FORCI
 
D1. On a un ruisseau, à Silvarecciu Forci.
 
FRABU (IGN FABRO)
 
C1 : Il y a une fontaine.
 
FUNDALI
 
C3 : fondations.
 
 
FURMICOSA, FUMICOSA
 
D1 : lieu infesté de fourmis, à rapprocher de FUMICOSA, ou bien l’inverse.
 
 
FUNTANA
 
D1 : lavoir.
 
 
GRANETULA
 
A3 : escargots, le fait qu’on y ait ou pratiquer le rite de la Granitula apparaît aujourd’hui peu probable au vu de la localisation du toponyme.
 
 
GROTTA BONA
 
A2 : on peut penser à une grotte à l’ombre, soulageant d’un soleil brûlant, à vérifier sur le terrain.
 
 
GUARA
 
A3. parcelle située en bordure du Fium’ Altu.
 
 
GUILICANICA (IGN GUILICIANA)
 
D2, Guilicanica, Quilicanica, à rapprocher de Quilicu, propriétés de Quilicu ou encore lieu de culte à San Quilicu. A Silvarecciu on a Giulicania limitrophe.
 
 
LAMARIOSA
 
A3:
 
 
LANGHJU
 
C2 : limitrophe de Lavughju, probable déformation.
 
 
LAVUGHJU
 
B2, B3 : lavoir ?
 
 
LECCIA
 
D1 : les chênes verts, on rapporte qu’un énorme chêne s’y élevait.
 
 
LENZA, LENZOLE, LENZONE
 
C2 : parcelle cultivable d’un hectare environ.
 
LUNGAGHJOLA (IGN LUNGAJOLA)
 
B4 : on peut penser à lunga+aghja+suffixe -ola, même si lunga et –ola apparaissent contradictoires : petite aghja en longueur. La topographie rappelle un plateau allongé descendant en trois pentes douces.
 
 
MAFONI
 
B3.
 
 
MACENDULATOGHJU
 
D1 : On devait y tailler la pierre pour faire les meules, ou encore des bâtons pour battre le grain, « macendula : specie di bastone squadrato o tondo per battere il grano quando e in ispiga/ anche per battere il lino, la canapa » (FALCUCCI).
 
 
MANDRIALE
 
A2 : bergerie, parcelles bordées par le Fium’Altu.
 
 
MANGHJAGAGHJOLA
 
A2 : on peut sans conviction penser à manghja+aghja+-ola.
 
 
MAZZONE
 
C3 : gros rocher, masse voire agglomération.
 
 
MIGHJARINU (IGN MIGLIARINE)
 
B3 : le ruisseau porte le nom. Le toponyme peut être modifié avec le temps, on peut alors penser au latin « milium », le mil, millet + suffixe diminutif –inu, ou encore : « milliarum », pierre milliaire.
 
 
MONACU
 
C3: Moine, probable ermitage.
 
 
MONTE GROSSU
 
A3: Mont, rocher, sommet voire village à flanc de montagne…bordant le Fium’Altu, plus probablement rocher massif surplombant la rive, à vérifier sur place.
 
 
MONTE MORU
 
A3: parcelle en bordure du Fium’Altu, peut être une étape marquée par les maures lorsqu’ils remontaient la vallée, aussi cimetière, installation mauresque de toute sorte, peut être plus simplement toponyme correspondant à la couleur des lieux.
 
 
MORONI
 
B1: probablement des marronniers.
 
 
MUGALI
 
C1.
 
 
MULINE
 
C1: moulin sur le ruisseau de Navacchi.
 
 
MULINU
 
D1 : moulins de Sorbi. A Silvarecciu on a des terrains limitrophes nommés Mulinacchie et Mulino.
 
 
MUNZOLASCU (IGN MONZOLASCO)
 
B1 : propriété, domaine de « Munzo ». Culmine à 290 mètres.
 
 
MURE
 
C3 : murs, Le latin « murus », mur, « rappelle en général une fortification, le plus souvent d’origine romaine ou pré-romaine »… Au féminin surtout dans le Sud-Est de la France avec la valeur de ‘murs’ en ruine, vestiges de construction » (DAUZAT et ROSTAING).
 
 
NEPITAGHJU (IGN NEPITAJO)
 
A2 : là où pousse la nepita, sorte de marjolaine.
 
NIZIU
 
A4.
 
 
OGLIASTRU
 
C2 : oliviers sauvages, oléastres.
 
 
ORZARECCIA
 
A2 : champ d’orge.
 
 
PADULA
 
D1 : marais, marécageux.
 
 
PASTINE, PASTINELLU
 
D1 : « chap houé destiné le plus souvent à la vigne » voir infra « piana di pastini ».
 
 
PENTA AI CHJOSTRI
 
A1: rocher aux enclos.
 
 
PENTA AI NEGRI
 
D1: rocher, pointe aux noirs (maures, corbeaux...).
 
 
PENTA ALBA
 
B4 : rocher, pointe blanche, haute, vers le Levant. A Silvarecciu les terrains limitrophes se nomment Pent Alba.
 
 
PENTA ALLA RATA
 
B3 : zena , locacciu duve ci serebbe stata una rate (rata)
 
 
PENTA ALLU CUCCU
 
A1: rocher aux coucous ou bien aux cyclamens.
 
 
PENTA CECA
 
C1 : Rochers dans l'ombre d'autres.
 
PENTALISCI ( IGN PENTALISEI)
 
B3 : rochers raides. A Silvarecciu on a Penta Lisei. Le toponyme peut alors prendre une d’autres significations comme terrains appartenant à Eliseo ou encore lieu de culte dédié à San Eliseo.
 
 
PETRA GROSSA
 
B3 : rocher massif, gros rocher.
 
 
PETRA LIVIDA
 
A2: pierre, rocher blanc.
 
PIANA DI PASTINI
 
B2 : plaine aux "pastini", Jean André Cancellieri in Toponymie et défrichements médiévaux et modernes en Europe occidentale et centrale rapporte « champ houé destiné le plus souvent à la vigne pour ‘pastini’ ».
 
 
PIANU A U PONTE
 
A4: plaine près d’un pont.
 
 
PIANU (IGN PIANO)
 
B1 : terrain plan. Il y a une fontaine et son ruisseau (B1).
 
PIEVE
 
C2 : terrains attenant à la pieve.
 
PIGHIGNULI (IGN PIGHIGNOLI)
 
C1. Signification pour le moins mystérieuse à mes yeux. Ruisseau et fontaines.
 
PINZI A E TEGHJE
 
B3: aiguilles où l’on taille des teghje.
 
 
POGHJOLE
 
C1 : Colline.
 
 
POGHJU
 
D1 : éminence, hauteur (rappelle le “podium” latin).
 
 
PUGHJALE (POGGIALE)
 
D1: éminence. A Silvarecciu, Poggiali est limitrophe.
 
 
PONTICELLU
 
B1(?): Pont à Tazzana, il serait situé au niveau du passage actuel sur le Fium’Altu.
 
 
PORCILI
 
B1: “purcelli”, porcheries.
 
 
POZZU
 
C2: puits, marre, puits.
 
 
PUNGAGHJOLA
 
B2 : limitrophe de Lungaghjola, probablement une déformation de celle ci.
 
 
PUNTA
 
C2: sommet, pointe.
 
 
PUNTA CASANOVA
 
C1 : sommet où des constructions ont été édifiées.
 
 
PURETTONE (IGN PORETTONE)
 
A2: terrains brulés, que l’on faisait brûler pour le pacage.
 
 
QUARCI
 
A4, C3: chênes rouvres.
 
 
QUERCIOLU
 
C1: quarci.
 
 
QUILICANICA
 
A3: cf. Guilicanica.
 
RIVALTA
 
C3: flancs d’un ravin.
 
 
RIVIDALDU, RIVIDALDO (IGN)
 
C3: ruisseau, on entend “Rivialu” à Casalta, peut-être une déformation de Rivalta.
 
 
RIVERSUTU
 
A1: “l’autre flanc”. Sur le territoire de Porri, les terrains limitrophes sont nommés Riversuto.
 
SAN AGUSTINU
 
C1, rappelle un lieu de culte dédié à ce saint, ou alors, peut être terres appartenant à la chappelle San Agustinu de Silvarecciu.
 
 
SANTA MARIA
 
C2, Eglise pievane d’Ampugnani.
 
 
SFRARRA CAVALLU
 
A2 : même toponyme dans le Campuloru. Signale un lieu pierreux où les fers des chevaux se perdaient facilement.
 
 
SILIVELLA, SILIVELLE (IGN)
 
C3, rappelle la forêt (suffixe sil-). Jean André Cancellieri : « par contraste, la plantation de la « préchâtaigneraie médiévale » (JR Pitte) pourrait surtout se trouver exprimée dans les lieux dits, nombreux aussi, du type Silva, Quercetu, Salvatica… Leur survie même comme toponymes forestiers, désignant pourtant des zones castanéicoles, refléterait alors la lente transformation des chênaies en forêts mixtes chênes-châtaigniers, par simple complantage disséminé le long des talwegs ou, plus tardivement, par création d’aires concentriques à faible évolution.
 
 
SORBI
 
D1 : sorbiers.
 
 
SOTTU A I NOCI
 
D1 : Sous les noyers.
 
 
SULANA, SULANE
 
D1 : Adret.
 
SUMERGHINI
 
B2 : Sumerini, enclos d'élevage d'ânes.
 
 
TAFONCELLU
 
D1 : Petit trou ? A Silvarecciu on a Tufoncellu limitrophe.
 
 
TANGHICCIA
 
A3, B1 : Ronces, il donne son nom à un ruisseau.
 
 
TAZZANA
 
B1.
 
 
TEPPA ROSSA
 
A4 : Pente raide, où l’on trouve de l’argile.
 
 
TEPPA
 
C3 : Pente raide.
 
 
TIMIZZOLELLU
 
B1 (?) : Timizzolu, ancien village selon la tradition.
 
 
TINTURAGHJU, TINTORAJO (IGN)
 
A3, envisager " tinghje " = teindre, ruisseau, ou Tintirus, nom d’homme lat, un ruisseau porte ce nom.
 
 
TIRIBINTI
 
A2.
 
 
TOFUNCELLU
 
A2 : A rapporcher de Tafoncellu dans la section D1, petit trou.
 
TRIBIOLA
 
C1 : Tribbiu. " tribbià" = battre les céréales dans l’aire ; " tribbiu " = bloc de pierre traîné par les bœufs dans l’aire. Il u avait bien une aire à Tribbiu.
 
 
TRONCHINACCE, TROUCHINACCE.
 
D1.
 
 
TUNISSIANA
 
C1, C2 : En limite de Catolica en C2/B2. Jean Pierre Marsily de Pied’Orezza avance “Tonizzada” là où tombe la foudre, peut-être aussi une plante. Tunisienne.
 
 
UMBRIA
 
B1, D1 : Ubac.
 
 
UMBRIOLA
 
A1 : Ubac.
 
 
UVA ALLA CANNA
 
B1 : Vigne près des roseaux.
 
 
VALICELLA
 
C2 : Vallon.
 
VALLE FRANCESCACCIE
 
A2 : Vallon de Francescu envisage Jean Pierre Marsily.
 
 
VECCHJU
 
B3 : Indique probablement le lieu d’une ancienne agglomération, peut-être Timizzolellu.
 
 
VIGNA ALLA TEPPA
 
D1 : Vigne en pente.
 
 
VIGNUCULA
 
D1 : Petite vigne.
 
== Casamacciuli ==
4

contributi